L’Europe dont nous avons besoin !

Jean-Baptiste Danet

Président de l’association d’entrepreneurs CroissancePlus et Co Président de L’Ambassade

CroissancePlus a été créé pour porter une vision équilibrée  de l’entreprise: libérée des contraintes inutiles et des charges excessives pour pouvoir se battre sur les marchés à armes égales avec ses concurrents étrangers, mais aussi soucieuse d’un partage équitable des fruits de la croissance. Les réformes que nous avons proposées dans notre livre blanc en 2017 vont dans ce sens.

Si nos propositions concernaient principalement la France, nous savons ce que notre économie doit à la construction européenne : grâce au marché unique et à l’euro, nous avons toutes les conditions pour nous développer à l’international sur un marché unique attractif et régulé.

Pourtant, l’Europe est aujourd’hui vilipendée. Sans parler des insultes populistes qui instrumentalisent Bruxelles dans un déni tragique de réalité, l’Europe est trop souvent caricaturée. Elle en porte en partie la responsabilité, pour avoir trop souvent répondu par un excès de technicité à des questions qui devraient relever des Etats. Mais les Etats membres sont les principaux responsables, qui n’arrivent pas à s’entendre sur l’essentiel et ne laissent de fait que latechnique à la Commission pour produire de la norme commune.

Quel est cet essentiel ? Nous voyons deux champs. Le premier est la poursuite de l’harmonisation des règles, fiscales et sociales, pour que les conditions d’une concurrence saine et équitable soient respectées. Peut-on par exemple accepter le dumping fiscal de l’Irlande qui attire les sièges sociaux des Gafa et s’oppose ensuite à leur indispensable taxation ? Le second est celui de la construction de champions européens, dans les batteries comme envisagé, dans le ferroviaire comme hélas refusé, etc. Ces champions doivent nous aider à lutter dans la compétition mondiale et tirer la croissance des tissus d’entreprises européennes. En particulier les ETI, qui pourraient bénéficier d’un small business act.Nous croyons en l’Europe, nous savons sa nécessité. Nous souhaitons que la campagne qui va s’ouvrir permettre de faire prospérer l’esprit européen pour convaincre les peuples que l’Europe est une protection et une chance.